Jean-Henri Lagassé

Dernièrement, la Société francophone de Victoria nous a remis un courriel de recherche provenant de M. Yves Breton, président du Muséoparc Vanier d’Ottawa. Notre rôle a été de trouver des photos et des traces du passage de M. Jean H. Lagassé à Victoria et de mettre des membres de cette famille en communication avec le demandeur.

Lagasse1Précisons que M. Jean Henri Lagassé est né à Gravelbourg, Sask., en 1925. Il a fait ses études au Collège de St-Boniface, Man., et il fut à Ottawa de 1963 à 1979 cadre de direction supérieure, en recherche notamment, au gouvernement fédéral.

Lagasse3Retraité en 1979, il s’installa avec sa famille à Victoria. Ce canadien francophone mit ses talents, son temps et ses connaissance du milieu communautaire au service du Club Canadien-français local. En 1980, la médaille de l’Ordre de la fidélité française du Conseil de la Vie française en Amérique lui fut décernée à Winnipeg.

La même année, Victoria reçut la visite de M.Maxwel Yalden, commissaire aux langues officielles. Rappelons ici que la Loi sur les langues officielles (LLO) fête son 40e anniversaire cette année. Au Secrétariat d’État, M. Lagassé a été le concepteur-fondateur en 1968, soit un an avant l’adoption de la LLO, du programme de développement des communautés de langue officielle en milieu minoritaire. Ce programme a été lancé en avril 1969, il y a donc 40 ans, sous l’appellation Division de l’Action Sociale. La division est vite devenue une direction et le programme a souvent changé de nom au cours des années.

La demande d’information de M. Breton nous plongea non seulement dans la recherche de faits et gestes des Lagassé à Victoria mais aussi dans les débuts de notre propre association historique. En effet, en 1983, M. Lagassé, vice-président de la Société francophone de Victoria, avait été invité par M.Thomas Godin de l’Alliance française à donner une causerie sur « La contribution des francophones au développement de Victoria ». Constatant que la Société n’avait que très peu d’archives en filière, il émit l’idée de former un groupe de recherche sur les faits et gestes des francophones depuis 1843 et de les conserver en lieu sûr. C’est à lui que revient l’idée de la formation d’un Comité d’Histoire à la Société francophone de Victoria. En 1984, il est aussi intervenu de la part de la Société francophone dans la fusion du Programme-Cadre et de l’école militaire qui donna l’école Victor-Brodeur à la communauté francophone.

Malheureusement, ce membre visionnaire actif est décédé en 1991. Heureusement, le 3 décembre 2009, un hommage est rendu à Jean Henri Lagassé au Muséoparc Vanier d’Ottawa en présence de son fils Robert Jean Lagassé. M. Yves Breton profitera de l’occasion pour mettre en valeur l’ampleur et l’importance de l’oeuvre du regretté Jean Lagassé, de même que le fait que ce monsieur meritant est le véritable concepteur-fondateur du programme de développement des communautés de langue officielle en milieu minoritaire.

Les aînés ont souvent été les rêveurs du passé pour des projets existant dans le présent. Souhaitons que chaque association francophone développe son propre comité historique, une mémoire à long terme de l’histoire… puisque les humains oublient.